string(5) "test0" Le Régime - مجلس النواب
Accueil /Conseil/Le Régime

Le Régime

Le régime du Royaume de Bahreïn est démocratique, en vertu duquel la souveraineté est accordée au peuple, la source de tous les pouvoirs. Le régime est basé sur la séparation des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire tout en gardant leur coopération, conformément aux dispositions de la Constitution, et aucune autorité de ces trois autorités peut attribuer aux autres tout ou partie de ses pouvoirs, mais elle peut déléguer un mandat législatif spécifique pour une période déterminée et/ou des sujets précis, et exercé conformément à la loi du mandat et sous ses conditions.

Le Roi et le Conseil national ont le pouvoir législatif conformément à la constitution, le roi a le pouvoir exécutif avec le Conseil des ministres, les ministres et toutes les décisions judiciaires sont rendues en son nom. Le roi est le président de l’État, et son représentant nominal, sa personne ne doit pas être touchée, et il est le protecteur de la religion et de la nation, et le symbole de l’unité nationale.

Le roi protège la légitimité de la gouvernance et de la primauté du droit et de la Constitution, et prend en charge les droits des individus et des organismes et des libertés. Le Roi exerce ses pouvoirs directement et à travers ses ministres, et en sa présence, tous les ministres seront, conjointement tenus responsables de la politique générale du gouvernement, et individuellement en ce qui concerne les mesures prises par son ministère.

Le Roi a le droit de nommer le Premier Ministre et lui retire de ses fonctions par décret royal, et nomme et retire également les ministres de leurs postes par décret royal. Le Roi nomme et retire les membres du Conseil de la Choura par des décrets royaux.

Le Roi est le commandant suprême des forces de défense et assume son leadership et le charge de tâches nationales sur le territoire du Royaume et à l’étranger, et doit se conformer au secret nécessaire dans ses affaires. Le Roi préside le Conseil supérieur de la magistrature, et nomme les juges par des décrets royaux sur proposition du Conseil supérieur de la magistrature.

Le roi confère les ordres d’honneur conformément à la loi, et établit, confère et retire les rangs civils et militaires et les autres titres d’honneur par décret royal, et peut accorder l’autorisation à toute autre personne. La monnaie du pays est délivrée au nom du roi, conformément à la loi. Le roi, lors de la prise du trône, à la suite d’une réunion spéciale du Conseil national doit faire le serment suivant:

“Je jure par Dieu Tout-Puissant de respecter la. Constitution et les lois de l’État, défendre les libertés, les intérêts et les biens du peuple, et préserver l’indépendance et l’intégrité territoriale du pays.”

En ce qui concerne les pouvoirs publics dans le Royaume de Bahreïn, ils sont divisés – selon la division traditionnelle – en trois autorités principales (pouvoir législatif, exécutif et judiciaire), ces pouvoirs symbolisent le concept de l’Etat en général, ces pouvoirs fonctionnent séparément ou en collaboration, et la Constitution organise leur mode de fonctionnement et leur organisation de gestion et relations avec les autres pouvoirs et les autres entités.

Ces pouvoirs exercent les fonctions principales suivantes

  • Pouvoir Législatif: exerce les pouvoirs de législation et de contrôle, la législation est la promulgation de lois, le contrôle de l’exercice du pouvoir exécutif, menée par le roi de Bahreïn avec le Conseil national représenté par ses deux chambres: le Conseil des représentants et le Conseil de la Choura.
  • Le pouvoir exécutif: la mise en œuvre des lois et la prise en charge des intérêts des affaires de l’Etat, et il est réalisé par le Roi de Bahreïn et le ministère composé du Premier ministre et de son Cabinet.
  • Pouvoir judiciaire: chargé de l’application de la règle de droit découlant de litiges entre particuliers ou entre eux et les divers organismes d’État.
Your Opinion

Suggestions

ساهم برأيك ومقترحاتك حول الموقع الإلكتروني لمجلس النواب




0%